Street photography Archive

2

Tokyo

No Gravatar

Tokyo est une ville incroyable. Elle est à la fois très dense et très étendue, chacun de ses quartiers a ses propres spécificités. On y retrouve le Japon moderne dans tous ses états, des cols blancs courant pour aller au travail à Shinjuku aux jeunes déguisés paradant dans les rues du quartier d’Harajuku.

Shinjuku

Harajuku

Shibuya

Marché au poisson, sushis, sashimis, etc

4

Ricoh GR1v

No Gravatar

Lors de mon voyage au Japon, j’ai enfin pu trouver un Ricoh GR1, compact argentique que je cherchais à Shanghai depuis plusieurs mois.

Je voulais acheter un appareil compact parce que comme le dit la citation « Le meilleur appareil photo c’est celui que l’on a avec soi ». Par contre, je ne voulais pas acheter n’importe quoi. La plupart des compacts numériques ne sont pas très rapides au démarrage comme à la prise de vue, ils n’ont généralement pas de viseur et la qualité des images est moyenne car les optiques ne sont pas très bonnes et leur capteur est minuscule ou alors il faut mettre au moins 300 euros.

Le Ricoh GR1 est un des plus petits appareils 35mm, il tient dans la poche. L’optique est un 28mm f/2.8 de très bonne qualité, les photos sont nettes et contrastées à sur tout la plage d’ouverture. Mis à part les réglages d’ouverture, tout le reste est automatique et notamment la mesure d’exposition. Comme il prend des pellicules de 35mm, les photos sont de qualité égales à celles prises avec tout autre reflex ou rangefinder 35mm. Il démarre rapidement et la prise de vue est quasi instantanée notamment en mode SNAP. Ce mode permet de prérégler la distance de focus entre 2 mètres et l’infini de sorte que l’appareil n’ait pas besoin de faire la mise au point, rendant la prise de vue très rapide et élimine les problèmes liés à la mise au point ce qui est parfait pour faire des photos en pleine rue.

Tout l’intérêt d’un tel appareil est de pouvoir le transporter partout. Il est toujours dans mon sac sauf quand je sors avec un autre appareil en main. Ce petit jouet m’aura déjà permis de prendre pas mal de photos que j’ai pu prendre parce que j’avais un appareil à portée de main. Voilà quelques images intéressantes que je n’aurais surement pas pu prendre autrement.

Recyclage de cartons près de mon premier appartement à Shanghai (à gauche en arrière plan)

Encore une belle scène de recyclage

Sieste en pleine rue

Poulet égorgé au petit matin, pris sur le chemin du boulot

Pour plus de photos prises au GR1, visitez mon set sur Flickr.

1

Osaka et Kobe

No Gravatar

Osaka et Kobe ont été la première étape de mon voyage au Japon en mars 2012. Ce sont deux villes plutôt orientées business, et il n’y a pas énormément de sites touristiques en comparaison avec Tokyo ou Kyoto. Nous avons décidé d’aller à Osaka pour rendre visite à un ami et prendre le pouls de la vie nocturne.

Centre d’Osaka

Dans une arcade

Oeil bandé

Katsudon (porc panné sur du riz)

Petit restaurant d’Osaka

Lavoir à l’entrée du chateau d’Osaka

Chateau d’Osaka

Centre d’Osaka

Extérieur d’un restaurant

Barbecue à Kobe

Kobe

1

Nouveau quartier

No Gravatar

J’ai déménagé récemment dans le district de Huangpu. A une quinzaine de minutes de bus de mon travail et à 10 minutes à pieds de People’s Square, l’appartement est bien situé.

Le quartier est un drôle de mélange entre grattes-ciel et vieux quartiers que l’on appelle des longtang (弄堂). Après quelques semaines de mauvais temps, le soleil est réapparu timidement ce weekend ce qui m’a permis de faire une petite balade matinale dans les dédales de ruelles qui se trouve en face de chez moi.

Cliquez sur une des images et utilisez les flèches pour passer de l’une à l’autre.

Canon EOS 60D, Canon EF 70-200mm f/4L IS USM

1

De Tianzi Fang à Jing’An

No Gravatar

Je suis allé faire un tour au mall photo de Luban Lu aujourd’hui pensant récupérer le Nikon FE que j’y avais laissé en réparation. Malheureusement, il me faudra attendre encore 2 bonnes semaines avant que l’appareil ne soit finalement réparé…

Histoire de ne pas m’être déplacé pour rien, j’ai décidé de rentrer chez moi à pied, une petite balade de plus de 2 heures. Avec le typhon Muifa qui s’approche de Shanghai (mais qui heureusement ne devrait passer qu’à proximité), il y avait un peu de vent ce qui a rendu la promenade un peu plus confortable.

Evidemment je ne suis pas sorti sans mon appareil photo. Aujourd’hui j’ai voulu essayé de prendre des photos à pleine ouverture, un peu comme le font les gens qui ont un Leica (Yanidel par exemple). Je trouve le rendu intéressant même si les arrière-plans flous privent certaines images de contexte.

Cliquez sur une des images puis naviguez avec les flèches.

Canon EOS 60D, Canon EF 50mm f/1.8 II

Quelle est votre préférée ?

3

Street photography de nuit

No Gravatar

Avec la chaleur qui règne  sur Shanghai en été, il fait meilleur (enfin presque) en soirée. Et après avoir passer toute la journée sous la clim’, rien de tel qu’une petite sortie photo de nuit. Les chinois aussi sortent plus les soirs profiter de l’air extérieur un peu plus frais. Il faut savoir que pas mal de familles ne font pas forcément tourner l’air conditionné à longueur de journée pour ne pas faire exploser leur facture d’électricité.

J’ai fait quelques sorties comme cela récemment, mon 60D et un 50mm f/1.8 à l’épaule. Voilà ce que ça donne…

Cliquez sur une image puis utilisez les flèches pour naviguer d’une photo à l’autre.

3

Surchargé ?

No Gravatar

Je vous présentais ici les « Totems » d’Alain Delorme, montages photo réalistes de ces Chinois transportant des chargements improbables à pied, à vélo, en camion ou en tricycle. Et même si ces totems sont volontairement exagérés, ils ne sont pas forcément loin de la réalité.

Il y a quelques jours j’avais pris cette photo d’un tricycle chargé de polystyrène avec mon téléphone portable.

HTC Magic

Il est tellement chargé que la roue avant ne touche pas le sol !

Et il y a à peine quelques jours, j’ai croisé un tricycle encore plus chargé…

Olympus 35 SP, Ilford XP2 Super 400

Peut-être était-ce le même ?

2

Ilford XP2 Super

No Gravatar

J’aime tester différents types de film, par curiosité mais surtout pour trouver le style qui me convient le mieux. Je n’ai pour l’instant pas trouvé le rendu que je cherche dans les différents films noir et blanc que j’ai essayé. Par exemple, j’ai trouvé l’Ilford Pan 400 bien trop contrasté (petit exemple ici). J’avais tout de même bien aimé l’Agfa APX 400 (voir cette photo de Times Square à New York). C’est dans cette optique que j’avais acheté une pellicule d’Ilford XP2 Super, un film noir et blanc à 400 ISO.

La particularité de l’Ilford XP2 Super est qu’il se développe dans du C-41 normalement utilisé pour les négatifs couleur. C’est ce que l’on appelle un film de type chromogénique. Je vous passe les détails techniques, mais un des avantages pour moi c’est que le développement couleur coûte un peu moins cher ce qui compense le prix du film : presque 5 euros la pellicule ici à Shanghai.

Et les résultats m’ont beaucoup plu. Je vous laisse juger par vous-même.

Cliquez sur une photo puis sur les flèches pour passer de l’une à l’autre.

Olympus 35 SP, Ilford XP2 Super 400.

4

Street photography comme si vous y étiez

No Gravatar

Eric Kim est un photographe vivant à Los Angeles, il tient un blog très populaire sur la Street photography que je vous conseille si vous vous intéressez au sujet.

Il y a quelques jours, il a publié une vidéo qui vaut vraiment le détour. Il a embarqué une mini caméra sur son appareil photo pour montrer comment il prenait ses photos de rue.

Et le résultat se trouve ici sur son site.

Je trouve la vidéo très représentative, si ce n’est qu’il va un peu vite, peut-être pour les besoins de la vidéo. Je prends en général un peu plus mon temps. J’essaye de sourire, soit pour demander la permission quand je me fais repérer, soit après avoir pris une photo pour remercier les gens que je prends en photo.

La vidéo a également été publiée sur DigitalPhotographySchool.com, un site populaire de photo, et les commentaires ont été plutôt négatifs. Les lecteurs, principalement américains et bien pensants, se sont offusqués de la façon dont Eric photographie et l’ont qualifié de brutale. « Pourquoi ne demande-t-il pas la permission avant de prendre la photo de gens dans la rue ? » se demandent certains. La réponse est simple, le principe même de la Street photography est de photographier des scènes de rue sans que les gens ne s’en aperçoivent. Ceux qui ne comprennent pas ou qui n’en sont pas capable, trouvent cela brutal et irrespectueux…

Qu’en pensez-vous ?

1

Tian An Men

No Gravatar

J’adore me promener à Tian An Men. La place est un endroit idéal pour la street photography. Il y a tant d’opportunités…

Canon EOS 60D, Canon EF 70-200mm f/4L IS USM

Olympus 35 SP, Kodak Portra 160NC

Canon EOS 60D, Canon EF 70-200mm f/4L IS USM

Canon EOS 60D, Canon EF 70-200mm f/4L IS USM

Olympus 35 SP, Kodak Portra 160NC

Canon EOS 60D, Canon EF 70-200mm f/4L IS USM

Olympus 35 SP, Kodak Portra 160NC

Canon EOS 60D, Canon EF 70-200mm f/4L IS USM

Page 1 sur 212