Archive for mai, 2009

1

Bus 44

No Gravatar

Bus 44 est un court métrage du directeur sino-américain Dayyan Eng, basé sur une histoire vraie. Il a gagné un prix au Festival du film de Venise et au Festival Sundance, il était également invité au festival de Cannes. Bus 44 raconte l’histoire d’un bus de campagne qui tombe sur des voleurs, et la réaction des passagers face à cette situation.

Le film

Le film dure 11 minutes, il est disponible sur Youku. Regardez-le ça vaut vraiment le coup.

Affiche

Bus 44

Impressions

L’histoire est assez forte, et les réactions sur l’Internet chinois sont nombreuses (voire l’article sur chinaSMACK) car elle montre une partie vraiment sombre de la nature humaine.

Il y a 4 ans, à la sortie d’une boîte de nuit à Xi’An, mes amis et moi sommes tombés sur un groupe de gens entrain de tabasser un jeune homme dans la rue. Bien entendu, les passants faisaient semblant de ne rien remarquer. Nous avons couru au milieu du groupe qui s’est rapidement dispersé, le jeune homme à terre était un chinois avec qui nous avions bu quelques verres dans la soirée, nous l’avons amené à l’hôpital avant de rentrer chez nous. Il était vraiment mal en point, mais cela aurait pu être bien pire si nous n’étions pas intervenus.

On rencontre de tels comportements en Chine comme ailleurs, je ne veux en aucun cas généraliser. Ce film ne raconte qu’une histoire, mais il fait réfléchir et c’est là tout l’intérêt.

Qu’est ce que vous en pensez ?

Juste une chose que je n’ai pas bien saisi, pourquoi est-ce que l’homme sourit-il à la fin du film ?

1

A la vapeur…

No Gravatar

Ca se passe comme ça à Shanghai :

A la vapeur - Shanghai

A la vapeur

En fait, je voulais prendre quelques photos au restaurant japonais aujourd’hui mais en sortant l’appareil, les serveuses m’ont sauté dessus pour me dire que je ne pouvais pas photographier le défilé de sushis !

Donc je me console avec le vendeur de raviolis…

3

woodsb.net a 1 an !

No Gravatar

Aujourd’hui woodsb.net fête son premier anniversaire ! En un an, il y aura eu 147 articles, 900 photos réparties dans 37 galeries, 274 commentaires sans compter les 750 spams. Tout ça bien sûr pour le grand plaisir (je l’espère !) des 5500 visiteurs qui sont passés par ici pendant cette année ! J’espère que ce blog vous plaît. N’hésitez pas à me faire part de vos avis sur les sujets, les photos, le design et les fonctionnalités du site, etc. Dans tous les cas c’est reparti pour un an avec plus de photos, d’insolites, d’anecdotes et de vie quotidienne chinoise.

Tags:
2

Un jour à Lantau

No Gravatar

Lantau est la plus grande île de Hong Kong. Elle abrite notamment le nouvel aéroport et la statue de cuivre du Grand Buddha.

Le Grand Buddha, se trouve au sommet d’une colline de l’île de Lantau, à côté du monastère Po Lin. Pour y accéder, il faut prendre le métro pour Lantau, puis le bus ou le téléphérique.

Le trajet en téléphérique n’est pas trop cher vu la distance parcourue. Il doit bien falloir 10 ou 15 minutes pour passer les 4 vallées qui séparent les deux stations. En contrebas, on peut voir le tracé du Lantau Trail, un chemin de randonnée qui sillonne l’île.

Comme dans de nombreux temples bouddhistes, il faut monter des escaliers pour s’approcher du Buddha.

Grand Buddha - Hong Kong

Montée des marches

Et une fois en haut, c’est encore plus impressionnant.

Grand Buddha - Hong Kong

Grand Buddha de cuivre

Notez que comme la plupart des édifices bouddhistes (sauf en Chine continentale), l’accès au Grand Buddha n’est pas payante. L’entrée du temple Po Lin est également gratuite. Par contre, il est possible de manger au restaurant végétarien du temple pour pas trop cher, mais mieux vaut réserver ou ne pas arriver à l’heure du repas. Malheureusement je n’ai pas pu testé.

Depuis la station du téléphérique, il est également possible de prendre le bus pour se rendre tout à l’ouest de l’île, dans le village de pêcheur de Tai O. Ce village est un des rares endroits d’Hong Kong où l’on peut voir des maisons sur pilotis, autrefois très répandues. Le village est bien entendu très touristique, mais tout de même très agréable.

Village de Tai O - Hong Kong

Maisons sur pilotis

Ces maisons paraissent vraiment fragiles, elles sont faites en bois avec parfois un peu de tôle et tiennent sur quelques piquets en béton ou le plus souvent en bois. Le village fait un peu penser à celui de l’île de Lamma avec ses restaurants de fruit de mer et ses marchands de poisson séché. Le poisson et les fruits de mer sèchent d’ailleurs tranquillement devant les maisons.

Poisson séché - Hong Kong

Poisson séchant au soleil

A plusieurs endroits dans le village, on propose aux touristes une ballade en mer pour apercevoir des dauphins blancs. Je ne sais pas si ils se montrent souvent (en supposant qu’il y en a vraiment :) ) mais moi je n’ai rien vu. Cependant, en plus de vous faire profiter pendant quelques minutes du bon air du large, le petit tour en bateau permet de naviguer entre les maisons et de voir le village et ses maisons sur pilotis depuis le bateau.

En revenant sur Hong Kong Island, je fais une dernière photo de Victoria Harbour la nuit. Le lendemain c’est retour à Shanghai.

Victoria Harbour by night - Hong Kong

Victoria Harbour by night

Comme d’habitude, les autres photos sont .

1

Manifestation Falungong à Hong Kong

No Gravatar

En me baladant à Kowloon début mai, je tombe sur une drôle de manifestation. Des banderoles annoncent « Destroy CCP » (Détruire le parti communiste chinois) ou encore « Bring Jiang Ze Min to Justice » (Jugez Jiang Ze Min, l’ancien président chinois).

Banderoles pro Falungong - Hong Kong

Banderoles aux messages politiques

Sur le coup je n’ai pas du tout compris, même si Hong Kong possède encore un régime spécial, ce genre d’événement parait invraisemblable. J’ai trouvé l’explication un peu plus loin, dans une rue piétonne où une drôle de représentation avait lieu.

Manifestation pro Falungong - Hong Kong

Manifestation pro [texte encodé - javascript doit être activé]

Cette photo montre une [texte encodé - javascript doit être activé] est un mouvement apparu en Chine qui prône un certain mode de vie très spirituel, ce mouvement s’apparente à une [texte encodé - javascript doit être activé]. Sur la photo, on peut lire une affiche disant que la Chine arrête [texte encodé - javascript doit être activé]. Rien que ça ! On peut  voir la représentation d’une opération et sur la gauche, un chinois a sorti une liasse de billets pour acheter un coeur dans une glacière. Le mouvement n’est pas interdit à Hong Kong et des manifestations de la sorte sont donc assez nombreuses.

Effectivement, la Chine interdit l’adhésion à ce mouvement depuis Jiang Zemin et poursuit ses adeptes comme pour n’importe quelle [texte encodé - javascript doit être activé]. Ce qui explique les banderoles de la première photo.

J’avais déjà vu une manifestation au Trocadéro à Paris il y a 3 ans qui présentait le mouvement et j’avais trouvé cela un peu bizarre. Mais je trouve ça encore plus incroyable de voir ce genre de manifestation à Hong Kong, qui malgré son autonomie politique (qui doit encore durer une quarantaine d’années) est un territoire chinois depuis 1997.

0

Hong Kong city – Le retour

No Gravatar

Un an après un weekend forcé à Hong Kong pour cause de renouvellement de visa, me revoici sur la presqu’île pour quelques jours. Arrivé de Macao la veille au soir, je suis encore tout fatigué et les coups de soleil attrapés sur la plage n’ont pas du tout disparu.

Je refais donc les grands classique de Kowloon, Victoria Harbour et Avenue of Stars, Tsim Sha Tsui et Mong Kok avant de prendre la direction d’Hong Kong Island.

Bizarrement, les rues sont remplies de philippins et de philippines, c’était déjà l’impression que j’avais eu en traversant Kowloon Park plutôt dans la journée. Je m’arrête dans une rue coupée à la circulation où des gens sont assis et suivent un petit spectacle. On m’explique que c’est un événement organisé par des associations locales.

Rassemblement de Philippins - Hong Kong

Rassemblement philippin

Je pensais que c’était un jour particulier, mais j’apprendrai plus tard que les philippins d’Hong Kong se retrouve tous les weekends dans les parcs et les espaces verts pour profiter du beau temps et oublier un peu leur appartement minuscule…

Je me promène ensuite dans les petites rues comme Upper Lascar Row ou Ladder Street et ses interminables escaliers. On y croise pas mal de petits magasins anciens comme celui-ci.

Devanture - Hong Kong

Yue Po Chai Curious Store

Je m’arrête au petit temple de Man Mo, empli d’une forte odeur d’encens. Ici on ne brûle pas que des bâtons d’encens, mais aussi des grandes spirales en forme de cône. Elles durent plus longtemps et on y place un message au centre.

Encens - Hong Kong

Encens au temple Man Mo

3

Arrivée à Hong Kong

No Gravatar

Je reprends le récit de mon weekend à Macao et Hong Kong. Après avoir passé une journée au centre ville de Macao puis une journée au sud de la péninsule, j’ai pris le ferry direction Kowloon. Je dois retrouver un ami à moi qui travaille à Hong Kong, il a la gentillesse de m’héberger (c’est pas rien vu le prix des hôtels) pour quelques jours.

Après avoir passé 2 heures à chercher un téléphone public (note pour la prochaine fois : prendre l’option international chez China Mobile) et essayer retrouver mon ami, j’ai enfin pu poser mon sac à dos.

On a mangé morceau et on est parti boire un verre à Lan Kwai Fong sur l’île de Hong Kong. Lan Kwai Fong c’est le quartier des bars et ce n’est pas peu dire ! Les rues sont pleines de monde et tout le monde a un verre ou une bière en main. On se pose dans un bar lounge plutôt branché pour pouvoir discuter. Par rapport à Shanghai, la clientèle étrangère est plus âgée, aux alentours de 30-40 ans. Les prix ne sont pas beaucoup plus chers mais semblent normaux par rapport au coup de la vie là. Le quartier est vraiment agréable, il y a une très bonne ambiance.

Le lendemain au réveil, je suis un peu décalqué donc je change mes plans. Ca sera une journée tranquille à Kowloon…

3

Censuré ?

No Gravatar

Le site ne semble plus être accessible depuis la Chine, espérons que ça soit temporaire sinon ça va devenir difficile ! Internet est déjà pas très rapide à la base, alors si il faut passer par un proxy c’est pas gagné…

On croise les doigts.

3

Le Dalaï Lama chez Delanoë ?

No Gravatar

Petite pause dans ma série d’articles sur Macao et Hong Kong, pour poser une question qui me trotte dans la tête depuis pas mal de temps…

Le Dalaï Lama est actuellement  en tournée aux Etats-Unis et cela ne choque personne. Dans le même temps, le maire de Paris, Bertrand Delanoë, annonce son intention de le recevoir dans la capitale parisienne (Note: cela fait longtemps qu’il souhaite rencontré le Dalaï Lama et l’inviter à Paris) et c’est le début d’un scandale qui fait un peu déjà vu. Le même cas s’est déjà produit à plusieurs reprises, Angela Merkel avait rencontré le Dalaï Lama en Allemagne et cela n’avait pas entâché les relations germano-chinoises.

Pourquoi ?

Est-ce que les relations économiques entre la Chine et les Etats-Unis ou l’Allemagne sont telles que la Chine n’a pas intérêt à ce qu’elles se refroidissent ? Possible. Et la France alors ? Certains disent que la France est le maillon faible de l’Europe du point de vue de la Chine que s’en prendre à la France serait un moyen de d’éviter une confrontation avec une Europe forte et soudée. (J’avais lu un très bon article sur ce sujet mais je suis incapable de le retrouver.)

2

Spécialités macanaises

No Gravatar

Après avoir fait 3 fois le tour de Macao, il est impensable de repartir sans goûter aux spécialités locales !

La spécialité numéro 1 est sans doute la tartelette aux oeufs. On en trouve également à Shanghai, notamment dans une chaîne qui s’appelle Lillian Cake, mais ça n’a rien à voir avec celles que l’on peut déguster à Macao.

Tartelettes aux oeufs

On trouve également toute sortes de petits biscuits, le plus populaire étant le sablé aux amandes. Ce n’est pas un sablé comme on en ferait en France mais c’est tout aussi bon. Ils sont séché sur des grands paniers en bois.

Biscuits aux amandes

Et si vous êtes plutôt viande (comme les Chinois :) ), je vous conseille de goûter la viande de boeuf séchée. C’est très bon malgré l’apparence.

Viande séchée

Il y a tout un tas de petites pâtisseries artisanales où l’on peut trouver ces spécialités. La plupart des Chinois se précipitent dans une chaîne qui a l’air plutôt célèbre et ressortent avec des sachets en plastique remplis de paquets de biscuits en tout genre pour toute la famille.

Si vous n’êtes pas trop snack, reportez-vous sur les restaurants portugais ou hongkongais. Les weekends ou jours de vacances, armez-vous de patience car les places sont chères ! Je n’ai vu aucun restaurant où il ne fallait faire la queue entre 12 h et 13 h ou entre 18 h et 20 h.

Note : les photos viennent de Flickr (la prochaine fois faudra peut-être que je prévois et que je prenne ce genre de photos moi-même ! :) )

Page 1 sur 212